Des machines et des mots

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Des chercheurs de 52 pays, dont l’UCLouvain pour la Belgique, se sont réunis dans le réseau Language in the Human-Machine Era pour étudier l’impact des avancées technologiques sur notre communication quotidienne et sur le langage lui-même. « Dans un futur proche, des lunettes et oreillettes intelligentes seront capables de traduire les mots d’une autre personne et même de donner l’impression qu’ elle nous parle dans notre langue », indique l’université. La technologie ne sera ainsi « pas seulement l’intermédiaire de ce que nous entendons et disons en temps réel [mais] un partenaire de conversation et aura un impact sur nos façons de communiquer. »

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content