D’Apoline à Zenzi

Mexx, Dior, Wisdom, Myrtille, Cerise ou Framboise… Le nombre de prénoms originaux donnés aux nouveau-nés ne cesse de croître. Mais les plus populaires diffèrent beaucoup d’une région à l’autre

Shakira veut appeler son poupon Weeah Samoryia Chilinto, et Bono a offert au sien le joli prénom d’Elijah Patricius Bob Guggi Q… Sans égaler les choix saugrenus des grandes stars, les Belges ont confirmé, l’an dernier, leur tendance à donner aux nouveau-nés des prénoms  » uniques « . Selon les derniers chiffres de la division  » statistiques  » du Service public fédéral Economie, plus de la moitié des 16 134 prénoms distincts attribués aux 115 389 bébés nés en 2004 ne sont, en effet, listés qu’ une seule fois : 9,4 % des fillettes et 7,9 % des garçonnets venus au monde cette année-là sont donc titulaires, en Belgique, d’un petit nom porté par eux seuls…

Mais les autres ? Thomas qui fut, pendant de longues années, le prénom masculin le plus souvent attribué, vient de céder la place à Noah. Il se situe désormais devant Lucas, troisième prénom préféré. Chez les filles, Emma reste en tête, devant Marie et Laura. Si ces prénoms figurent haut placés dans le classement national, c’est parce qu’ils sont, certes, bien représentés dans chacune des trois Régions du pays – ou du moins dans deux d’entre elles. Et pourtant, en matière de dénomination, des goûts très différents distinguent le Nord et le Sud. Parmi les dix prénoms de garçon les plus souvent choisis en Wallonie (dans l’ordre : Noah, Hugo, Lucas, Thomas, Théo, Romain, Nathan, Louis, Maxime et Alexandre), il n’en figure qu’un seul (Thomas) dans le top-10 flamand. Chez les filles, le degré de concordance apparaît plus grand : Emma, Marie et Laura, qui se classent parmi les dix préférés de Wallonie (avec Léa, Clara, Manon, Camille, Chloé, Océane et Sarah), se retrouvent, elles, dans la liste des dix noms féminins favoris en Flandre.

En 2004, bon nombre de  » nouveaux venus  » apparaissent enfin parmi les cent prénoms les mieux plébiscités. On découvre ainsi, entre autres, une vogue en Wallonie pour les Nina, Kenza, Lilou, Serena, Kimberley, Norah ou Carla. Côté garçons, Mathys, Matéo, Yanis, Evan et Kyllian ont le vent en poupe. En progression encore, mais dans la capitale cette fois, les Romane, Sanae, Hanae, Ambre, Hind et Oumayma. Aux côtés d’Ethan, Alex, Amin, Liam, Tristan, Lenny, Maël… et deux revenants du temps jadis : Jules et Gaspard.

Valérie Colin

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content