© BELGA IMAGE

Coucke: le coup de boule

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

De 1,9 milliard demandé à 266 millions d’euros (hors divers frais et intérêts) à payer: l’opération est bonne. Il n’empêche: même si dans la bataille judiciaire qui les oppose au géant pharmaceutique Perrigo, Marc Coucke et son consortium financier ne sont condamnés qu’à verser un petit 15% de la somme exigée par Perrigo, le Cepani – Centre belge d’arbitrage et de médiation – confirme ainsi la vente frauduleuse, en 2015, par Marc Coucke, d’Omega Pharma, une mariée qu’il avait rendue très belle par des manipulations comptables alors insoupçonnables. Jusqu’à présent…

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content