Citoyens d’une nouvelle ère

En cours depuis deux ans, le traitement par informatique des documents administratifs se concrétise. La mise en ouvre officielle du nouveau service IRISbox permettra prochainement aux Bruxellois de réaliser certaines formalités administratives via Internet

Informations : www.bruxelles.irisnet.be

A nouvelles technologies, nouveau monde et nouveau mode de vie. C’est précisément ce que les citoyens bruxellois découvriront prochainement grâce à IRISbox, le nouveau service de guichet électronique, développé par le Centre d’informatique pour la Région bruxelloise (CIRB), en partenariat avec BPG e-Services, filiale de La Poste. Désormais, plus besoin de faire de longues files pour obtenir des documents administratifs comme ceux délivrés par les services Population et Etat civil des communes. Quelque onze formulaires de demande relatifs aux extraits d’acte, certificats et déclaration de changement de domicile seront à présent disponibles via Internet (extraits d’acte de naissance, de mariage, de divorce et de décès, composition de ménage, certificat de nationalité…). Pour les obtenir, il suffira de s’enregistrer auprès d’une administration communale ou d’un bureau de poste afin d’obtenir un compte de messagerie, un nom d’utilisateur et un mot de passe. Le citoyen devra ensuite se rendre sur le site de la commune où il réside, sélectionner et remplir le formulaire. Ce dernier sera alors envoyé automatiquement et de manière sécurisée au service concerné et certifié grâce au Postmark (le cachet virtuel de La Poste). Une fois la demande traitée, le citoyen effectuera un paiement en ligne via une carte de crédit ou un virement bancaire électronique. Comme preuve, il recevra alors une copie exacte de sa demande dans sa boîte de courrier électronique et, trois jours plus tard, le document requis via la voie postale.

Le projet IRISbox lève donc deux obstacles majeurs auxquels se heurtaient jusqu’à présent les autres projets de dématérialisation de documents administratifs. A savoir, la signature électronique permettant l’identification de l’internaute, et le paiement des services rendus. Aujourd’hui, l’ère de l’e-gouvernance offre au citoyen bruxellois une administration locale à portée de main. Ou presque. Car, si l’idée apparaît séduisante et pour le moins ambitieuse, elle n’est pas totalement finalisée et loin d’être accessible à tous. Et pour cause. Si la Région de Bruxelles-Capitale offre à ses 19 communes la possibilité d’adhérer (gratuitement) aux services d’IRISbox, seules 12 d’entre elles ont accepté de le faire jusqu’à présent (1). Par ailleurs, ces guichets électroniques, en l’état actuel et malgré les difficultés techniques surpassées, conservent de nombreux points faibles, discriminant bon nombre de citoyens bruxellois. A commencer par le mode de paiement incontournable pour certains formulaires. Seuls les personnes disposant d’une carte de crédit (Visa ou Mastercard) ou les clients d’une des trois banques associées au projet (KBC, BBL et Dexia) seront en mesure d’utiliser les services d’IRISbox. Les autres continueront à faire la file à la maison communale. De même, l’accessibilité à Internet et son usage ne sont pas à la portée de tous les Bruxellois. Il est entendu, dans le cadre du projet, que des bornes seront installées dans certains bureaux de poste et stations de métro mais  » en nombre limité en raison des possibilités budgétaires « . D’un point de vue plus technologique, les conclusions du CIRB, au terme de la phase pilote, ont mentionné l’usage exclusif des services d’IRISbox au navigateur Internet Explorer. Les utilisateurs des logiciels libres continueront donc, eux aussi, à faire la file à la commune.

Bref, IRISbox, qualifié de  » chaînon manquant de notre infrastructure informatique  » par le ministre-président de la Région bruxelloise, François- Xavier de Donnea, ne s’adresse donc qu’à une partie des citoyens de la capitale. L’avenir permettra-t-il à chaque Bruxellois de devenir un  » citoyen d’une nouvelle ère  » ? l Fany Touitou

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content