Capitalisme: Europe et lâcheté

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le communisme a échoué à cause des hommes qui en ont violé les principes. Le capitalisme a échoué à cause de ses principes, basés sur l’appât de l’argent et sur le dogme trompeur disant que plus les riches s’enrichissent, plus il y aura de retombées pour les autres. En réalité, il n’y a même pas de miettes. Son bras droit, le néolibéralisme, pousse à réduire les dépenses publiques. Les résultats sont apparus avec la crise du Covid. Ce qui ne peut rapporter en Bourse, mais indispensable, est à charge de la société. Plus sournois encore sera montré par la guerre en Ukraine. Que la guerre cesse rapidement pour que les « affaires » reprennent, et tant pis pour les aspirations de démocratie des Ukrainiens. A côté du capitalisme russe, du capitalisme d’Etat chinois, le capitalisme européen n’est qu’un capitalisme nauséabond laissant l’humanité aux mains des Poutine, al-Assad et autres Erdogan. Pour que rapporte plus l’actionnariat qui a conduit aux délocalisations d’un passé récent.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content