© istock

AVC : Réagissez vite!

Un accident vasculaire cérébral, ou AVC, résulte de la rupture d’un vaisseau sanguin du cerveau ou de son obstruction par un caillot. La zone cérébrale alimentée par ce vaisseau est dès lors privée de sang et d’oxygène, mettant en péril son fonctionnement. Les cellules de cette région du cerveau, très sensibles au manque d’oxygène, risquent alors de mourir. La victime d’un AVC a besoin de soins médicaux urgents.

Reconnaissez les symptômes

Les symptômes d’un AVC dépendent de l’endroit et de la taille de la zone touchée.

– Troubles de la conscience (inconscience, somnolence, confusion…).

– Vertiges et nausées.

– Faiblesse ou paralysie d’un seul côté (par exemple d’un bras ou d’une jambe).

– Céphalée.

– Troubles de la vue et de l’ouïe.

– Déformation de la bouche et difficulté de parler ou d’avaler.

Réalisez le test FAST

Effectuez le test FAST. Il confirmera votre suspicion d’AVC.

– Face (visage) : demandez à la personne de rire ou de  » montrer les dents « . Réagissez rapidement si sa bouche est déformée ou s’affaisse d’un côté.

– Arm (bras) : demandez d’élever les deux bras en même temps, paumes vers le haut. Si un bras a tendance ne pas vouloir rester en place, c’est mauvais signe.

– Speech (parole) : si la personne parle de manière confuse ou trouve difficilement ses mots, on peut soupçonner un AVC.

– Time (temps) : essayez de savoir quand les symptômes ont commencé.

Ce test a été traduit en français par l’acronyme  » VITE  » :

– V Visage paralysé

– I Inertie d’un membre

– T Trouble de la parole

– E En urgence

Réagissez immédiatement

– Alertez immédiatement les secours en téléphonant au 112.

– Veillez à ce que la victime reste aussi calme que possible.

– Aidez-la à adopter une position confortable (assise ou semi-assise).

– Si elle est assise de travers, soutenez-la pour l’empêcher de tomber.

– Ne lui donnez rien à boire ou à manger. La victime risquerait de s’étouffer.

– Continuez à lui parler calmement.

Plus une victime est prise en charge rapidement, plus les risques de dommages cérébraux irréversibles seront faibles et plus la chance de récupération sera grande.

AVC : Réagissez vite!

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content