Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Deux années de travaux ont été nécessaires pour créer douze embryons de rhinocéros blanc du Nord, dans l’espoir de sauver cette sous-espèce techniquement éteinte. Depuis le décès, en 2018, du dernier mâle, il ne reste que deux femelles, qui vivent sous bonne garde dans la réserve kényane d’Ol Pejeta.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content