10 plantes pour bien passer l’hiver et lutter contre le stress

LE BOUILLON BLANC Pour calmer les quintes de toux (Verbascum thapsus)

Le bouillon blanc est une belle grande fleur jaune pâle, qui pousse très droite sur les talus, au bord des chemins et dans les jardins abandonnés. Son nom vient de l’usage qu’on en faisait autrefois sous forme de bouillons et de tisanes adoucissantes et bienfaisantes. Dioscoride, médecin et botaniste grec du Ier siècle, le recommandait contre les maladies pulmonaires.

PROPRIÉTÉS Le bouillon blanc contient des mucilages, des saponines et des flavonoïdes. Il est émollient, expectorant, adoucissant, et même anti-inflammatoire. C’est une plante réellement efficace pour calmer la toux et soigner les maux de gorge.

POSOLOGIE En infusion (15 min pour bien extraire les actifs !), 2 g de fleurs séchées pour une tasse d’eau bouillante. Trois tasses par jour pendant une semaine. Extrait fluide : 1,5 ml 3 fois/jour (ne pas dépasser une semaine).

LA CANNELLE Contre les refroidissements (Cinnamomun verum)

La cannelle est connue depuis 4 500 ans. Outre son rôle de condiment, elle est utilisée dans son pays d’origine, la Chine, pour ses propriétés médicinales, depuis le début du IIIe millénaire avant notre ère.

PROPRIÉTÉS L’écorce de cannelle contient une huile essentielle qui est un stimulant immunitaire et un antibactérien puissant, indiqué dans les courbatures fébriles et la grippe. Elle  » réchauffe  » l’organisme en cas de refroidissements.

POSOLOGIE En infusion d’écorce : 1 g pour 150 ml d’eau 3 fois/ jour. En extrait fluide : 1 ml 3 fois/jour. Sous forme d’huile essentielle, 1 goutte 3 fois/jour, dans du miel. Déconseillée aux jeunes enfants et aux femmes enceintes.

LE PELARGONIUM Un remède contre la bronchite (Pelargonium sidoides)

En Afrique du Sud dont il est originaire, on l’appelle l’umckaloabo ( » toux sévère  » en dialecte zoulou). Il appartient à la famille des géraniacées réunissant de nombreuses espèces ornementales : les géraniums. On utilise les racines qui renferment des coumarines, des flavonoïdes et des tanins.

PROPRIÉTÉS De nombreuses études révèlent les propriétés antimicrobiennes, antivirales et immunostimulantes du pelargonium, qui est indiqué dans le traitement des refroidissements, des bronchites et des pharyngites.

POSOLOGIE En teinture-mère, 20 à 30 gouttes 3 fois/jour en phase aiguë ; en prévention, 10 à 20 gouttes 3 fois/jour, pendant au moins une semaine. En extrait sec (gélules, comprimés) : 30 mg 2 à 3 fois/jour.

L’EUCALYPTUS Pour soigner les infections respiratoires (Eucalyptus globulus)

Originaire d’Australie, cet arbre majestueux a été planté dans les pays méditerranéens pour assainir les zones marécageu- ses. On emploie la feuille, en forme de faucille, ou l’huile essentielle préparée par distillation.

PROPRIÉTÉS L’eucalyptus traite les inflammations des voies respiratoires et les maux de gorge. Il est réputé pour ses vertus décongestionnantes en cas d’infections des bronches, en cas de nez bouché et de sinusites.

POSOLOGIE En infusion (10 minutes) : 2 à 3 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante, deux à trois tasses par jour. Huile essentielle (adultes) : 2 à 3 gouttes 3 fois/jour. Ne pas administrer aux jeunes enfants et aux femmes enceintes.

LA PRIMEVÈRE Pour soigner la toux grasse (Primula veris)

Appelée également  » coucou « , la primevère pousse en abondance dans les prés et au bord de nos routes au début du printemps. On utilise les fleurs ou les racines.

PROPRIÉTÉS Les fleurs, riches en mucilages, adoucissent la gorge et les voies respiratoires. En plus des mucilages, les racines contiennent des saponines expectorantes : c’est un excellent remède contre les toux  » productives  » (avec sécrétions abondantes).

POSOLOGIE (doses à répéter 3 fois par jour). Fleurs. En infusion : 1 g par tasse de 150 ml. En extrait fuide : 3 ml. Racines. En infusion : 0,5 g. En extrait fluide : 0,5 g. En extrait sec : 0,2 g.

LA BALLOTE Lorsque le stress s’accompagne d’angoisse (Ballota nigra)

Plante modeste assez semblable à l’ortie, elle s’épanouit dans les lieux incultes et dans les décombres. On l’appelle  » ballote fétide  » parce que ses feuilles froissées dégagent une odeur désagréable de moisi, qui rappelle celle des caves humides.

PROPRIÉTÉS Malgré son profil peu attirant, la ballote est précieuse pour lutter contre de nombreuses affections du système nerveux (stress, angoisse, anxiété, fatigue nerveuse), grâce à ses propriétés sédatives et anxiolytiques.

POSOLOGIE En infusion, 3 g pour un 1/4 l d’eau par jour, à prendre 3 fois/jour. En teinture-mère, 30 gouttes dans un verre d’eau, 3 fois/jour. En extrait fluide : 2 g 3 fois/jour.

LA VALÉRIANE Pour calmer le stress mental (Valeriana officinalis)

L’été, on trouve abondamment la valériane à la lisière des forêts et dans les fossés ombragés. Ses fleurs sont blanches ou rose pâle, et son parfum désagréable rappelle le pipi de chat.

PROPRIÉTÉS C’est la racine de valériane qui est utilisée : son principe actif majeur est l’acide valérénique. Il agit en augmentant la production d’acide gamma-aminobutyrique (GABA), le neurotransmetteur inhibiteur le plus présent au sein du système nerveux central. La valériane est indiquée en cas de stress mental, de tension nerveuse et d’insomnie.

POSOLOGIE Plutôt que l’infusion au goût désagréable, on préfère l’extrait sec (standardisé à 0,25 % de sesquiterpènes), à la dose de 200 mg 2 fois/jour.

L’AUBÉPINE Pour gérer le stress positif(Crataegus laevigata/Crataegus monogyna)

On trouve surtout l’aubépine dans les haies qui séparent les parcelles agricoles : ses épines constituent une véritable clôture pour garder le bétail et empêcher l’entrée des prédateurs dans les champs. On utilise les feuilles et les fleurs : les  » sommités fleuries « .

PROPRIÉTÉS Remède du coeur et de la tension reconnu par l’Organisation mondiale de la santé, l’aubépine est aussi très active contre le stress orthosympathique : celui qui nous pousse à agir immédiatement, à courir, à fuir… ou à être agressifs. Le stress d’action s’accompagne d’une accélération du rythme cardiaque et d’une élévation de la tension. Ces mécanismes physiologiques peuvent être excessifs chez certains, notamment lorsqu’il existe un risque cardio-vasculaire. L’aubépine aide à réguler ce stress positif, à gérer ses émotions, à ne pas  » bouillir  » au quart de tour.

POSOLOGIE Prendre matin et soir l’infusion ou l’extrait sec (gélules ou comprimés). En infusion (10 min) : 2 g de sommités fleuries séchées. En extrait sec (standardisé à 2,5 % de flavonoïdes hydrosolubles) : 50 mg par prise.

LE BIGARADIER Pour des massages anti-stress (Citrus aurantium)

Le bigaradier est l’oranger amer, dont on utilise l’écorce des fruits, les fleurs et les feuilles. Les feuilles et les rameaux servent à la fabrication de l’essence de petit grain bigarade. Ce nom vient du fait que l’huile est obtenue par distillation de jeunes rameaux couverts de fruits immatures dont la forme évoque les petits grains.

PROPRIÉTÉS L’huile essentielle de feuilles est riche en esters et en alcools monoterpéniques qui ont un effet sédatif sur le système nerveux central et réduisent la nervosité, l’anxiété et l’agitation.

POSOLOGIE (huile essentielle) En massage (quelques gouttes) de la colonne vertébrale, du plexus solaire et de la plante des pieds ; dans le bain (5 à 10 gouttes) ou dans un diffuseur (40 gouttes).

LA MÉLISSE Quand le stress donne des crampes au ventre (Melissa officinalis)

C’est une petite plante herbacée, très fréquente dans nos jardins, qui dégage un délicat parfum citronné. Au Moyen Age, Hildegarde de Bingen écrivait :  » La mélisse est chaude […] et l’homme qui la mange est gai, parce que sa chaleur se communique à la rate, ce qui réjouit le coeur.  »

PROPRIÉTÉS La mélisse est à la fois un calmant nerveux et digestif. Elle apaise l’agitation, diminue le stress, et calme les crampes abdominales en harmonisant la digestion.

POSOLOGIE En infusion (10 min), 3 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante, 1 à 3 fois/ jour. En extrait sec, 50 mg (standardisé à 2 % d’acide rosmarinique) 2 fois par jour.

Merci à Jean-Noël Tilman, pharmacien et CEO de Tilman S.A., pour sa précieuse collaboration.

B.W.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content