Une étude récente de l'Université de Chicago indique que 32% des Américains possèdent une arme, contre 50% pour les années 70 et 80. Pourtant, la vente d'armes ne diminue pas. © BELGAIMAGE

Une proposition de loi aux Etats-Unis pour restreindre l’accès aux armes à feu

Le Vif

Des sénateurs américains des deux bords ont dévoilé mardi une proposition de loi visant à restreindre la violence par arme à feu après une série de fusillades meurtrières, un texte qui reste très en deçà des mesures réclamées par le président Joe Biden mais constitue malgré tout une première depuis des décennies.

Il s’agit de « la législation contre la violence par arme à feu la plus importante en presque 30 ans », a tweeté le sénateur démocrate Chris Murphy. Ce texte de 80 pages « va sauver des milliers de vies », a-t-il ajouté.

   L’initiative parlementaire avait été lancée après le massacre d’Uvalde, qui a fait 21 morts dont 19 enfants dans une école primaire du Texas fin mai.

Chuck Schumer, le chef des démocrates au Sénat, a lui aussi qualifié le texte d' »avancée ». « Bien qu’il ne s’agisse pas de tout ce que nous voulions, cette législation est nécessaire de toute urgence », a-t-il dit dans un communiqué.

« Toute urgence »

         Les mesures proposées restent très loin de ce que voulait le président Biden, comme l’interdiction des fusils d’assaut. Le texte met notamment en avant le soutien à des lois, Etat par Etat, qui permettraient de retirer des mains de personnes jugées dangereuses les armes qu’elles possèdent, selon M. Murphy.

   Il entend aussi instaurer le renforcement de la vérification des antécédents judiciaires et psychologiques pour les acheteurs d’armes âgés de 18 à 21 ans ainsi qu’un meilleur contrôle de la vente illégale d’armes, et le financement de programmes dédiés à la santé mentale.

   Joe Biden avait publiquement affiché son soutien aux militants contre la violence par arme à feu en listant les mesures qu’il souhaite voir adoptées mais qui sont absentes de l’accord entre les sénateurs: interdiction des fusils d’assaut et des chargeurs à grande capacité, vérifications des antécédents pour l’ensemble des acheteurs d’armes – et pas uniquement les moins de 21 ans -, obligation pour les particuliers de garder leurs armes sous clé.

Partner Content