Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu avec son homologue Ararat Mirzoian. © BELGAIMAGE

Turquie et Arménie promettent de poursuivre la normalisation

Les ministres turc et arménien des Affaires étrangères se sont engagés samedi en Turquie à poursuivre le processus de normalisation entre leurs deux pays.

Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu s’est félicité devant la presse d’un entretien « productif et constructif » à Antalya (sud) avec son homologue Ararat Mirzoian.

M. Cavusoglu a par ailleurs précisé que l’Azerbaïdjan « appuie le processus » de normalisation entre la Turquie et l’Arménie, alors que les rapports entre Ankara et Erevan butaient entre autres sur la question du Nagorny Karabakh. Le règlement du conflit au Nagorny Karabakh après six semaines de guerre en novembre 2020, au profit de l’Azerbaïdjan, allié de la Turquie, rend aujourd’hui possible ce rapprochement, vivement souhaité par l’Arménie en proie à des difficultés économiques et encouragé par la Russie.

Ankara et Erevan ont récemment entamé des contacts directs devant mener à la normalisation de leurs relations par la désignation, puis la rencontre à Moscou, le 14 janvier, de leurs envoyés spéciaux, Serdar Kiliç côté turc, et Ruben Rubinyan pour l’Arménie.

Les premiers vols commerciaux depuis deux ans ont repris début février entre la Turquie et l’Arménie, mais la frontière terrestre entre les deux pays reste fermée depuis 1993, obligeant les camions à transiter par la Géorgie ou l’Iran.

Partner Content