© EPA

Transfert du Parlement de Strasbourg à Bruxelles, la France saisira la Cour de justice européenne

La France a décidé de saisir la Cour de justice européenne pour éviter que les sessions parlementaires européennes se tenant à Strasbourg soient transférées à Bruxelles.

Les activités du Parlement européen sont actuellement réparties entre Strasbourg et Bruxelles. Mais certains députés souhaitent les centraliser à Bruxelles afin que l’ensemble des grandes institutions de l’UE y résident.

Le Royaume-Uni soutient les euro-députés qui plaident en faveur d’un tel transfert. Le Premier ministre britannique David Cameron et Nick Clegg, son vice-Premier ministre, les avaient félicités pour « le succès de leur campagne en vue de réduire les réunions à Strasbourg à partir de l’année prochaine ».

En apprenant la nouvelle, Laurent Wauquiez (ministre français des Affaires européennes) a joint par téléphone son homologue britannique David Lidington pour lui communiquer son profond mécontentement à l’égard d’un geste qu’il a qualifié d’ « inamical et agressif à l’égard de la France ».

« La France est attachée au respect des traités. La France utilisera tous les moyens à sa disposition pour défendre le siège du Parlement européen à Strasbourg contre des attaques inacceptables », a dit Bernard Valero (le porte-parole français).

A ce sujet, les eurodéputés ont déjà voté le 9 mars la suppression d’une semaine de travail à Strasbourg en 2012 et 2013.

Mathilde Perrin

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content