Un sauvetage miraculeux après une très longue attente. © ROYAL THAI NAVY/belgaimage

Rétro 2018 : le sauvetage miracle des 12 enfants et leur entraîneur dans une grotte thaïlandaise

Laurence Van Ruymbeke
Laurence Van Ruymbeke Journaliste au Vif/L'Express

C’était la saga du début de l’été : 12 enfants, membres d’une équipe de football, ainsi que leur entraîneur, sont restés bloqués dans la grotte de Tham Luang, au nord de la Thaïlande, entre le 23 juin et le 10 juillet.

Le petit groupe, qui avait décidé de faire un tour sous terre à l’issue de son entraînement, avait été surpris par la brusque montée des eaux, en cette période de mousson. Tous s’étaient réfugiés sur un promontoire, planche de salut dans ce labyrinthe souterrain de plus de quatre kilomètres. Agés de 11 à 16 ans, les membres de l’équipe n’avaient pu boire que de l’eau pendant dix jours. Après 222 heures d’attente, ils ont enfin été repérés par des plongeurs britanniques. Les images des enfants, en tee-shirt, transis de froid et amaigris, avaient fait le tour du monde.

Pressé par la menace d’une probable montée des eaux plus dangereuse encore, le gouvernement thaïlandais a lancé une vaste opération de secours. Un pari risqué, sachant que les enfants mettraient au moins six heures à regagner l’air libre, après être passés par des voies entièrement sous eau. Or, la plupart d’entre eux ne savaient pas nager. Pas moins de 200 secouristes ont entrepris d’évacuer les garçons, entre-temps nourris et soignés, en trois jours. L’opération, couronnée de succès, a toutefois coûté la vie à un plongeur thaï volontaire.

Partner Content