© iStock

Prothèses mammaires PIP : le certificateur allemand condamné à verser 60 millions d’euros aux plaignantes

Le Vif

TÜV, le certificateur allemand des prothèses mammaires frauduleuses PIP, a été condamné vendredi par le tribunal de commerce de Toulon, dans le Sud-Est de la France, à indemniser 20.000 plaignantes à hauteur de 3.000 euros chacune, en provision du préjudice subi.

La société Poly Implants Prothèses avait rempli pendant plusieurs années des prothèses mammaires avec un gel frauduleux, au mépris des règles sanitaires et en trompant les organismes de contrôle et de certifications, dont TÜV faisait partie.

Partner Content