Expérience sociale faite en plein centre de New York, pour faire réagir les gens. © Capture d'écran - Coby Persin

Près de 200.000 enfants se sont mariés aux USA ces 15 dernières années

Maxime Defays Journaliste

Les lois américaines qui régissent le mariage des enfants sont moins strictes qu’en Afghanistan, nous apprend un article de The Independent, et le nombre interpellant de 200.000 enfants mariés pourrait être très éloigné de la réalité.

Les chiffres ont de quoi faire réagir. L’âge minimum légal dans la majorité des Etats américains est tout de même de 18 ans, mais chacun d’eux possède des exceptions (comme le cas de consentement des parents ou si la jeune fille est enceinte).

Mais les trop nombreux vides juridiques aux USA donnent encore l’occasion de voir de très jeunes enfants, encore aujourd’hui, se faire passer la bague au doigt. Durant les quinze dernières années, 200.000 unions de ce type ont été recensées, bien que les chiffres semblent sous-estimés. Plusieurs Etats américains auraient en effet fourni des chiffres erronés à « Unchained At Last », une ONG qui milite contre ces mariages.

Entre 2000 et 2015, 87% des mineurs qui se sont mariés étaient des jeunes filles, dont la majorité d’entre elles avaient entre 16 et 17 ans. Les plus jeunes d’entre elles sont trois jeunes filles d’à peine dix ans, qui se sont mariées en 2001, dans l’Etat du Tennessee, avec des hommes respectivement âgés de 24, 25 et 31 ans. Seulement 14% des mineurs mariés l’ont été avec d’autres mineurs. La majorité se marie avec un partenaire âgé entre 18 et 29 ans, dont 60% entre 18 et 20 ans. Il est très rare qu’un mineur soit marié avec quelqu’un âgé de plusieurs dizaines d’années que lui.

Traditionnellement, les jeunes mariées sont issues de milieux plutôt défavorisés, explique le Dr Nicholas Syrett, auteur d’un livre sur le sujet. « Tout indique que les jeunes filles des grandes villes ne se marient pas si jeunes, ni celles issues de la classe moyenne. Tout ceci est un phénomène rural et clairement lié à la pauvreté. » C’est pourquoi il n’est pas étonnant de retrouver la majorité de ces mariages dans des Etats très ruraux et religieux, principalement au sud du pays ou dans le Midwest, comme dans l’Arkansas ou le Kentucky.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La loi est plus stricte en Afghanistan

Loin d’être un exemple parfait dans la protection des droits de l’enfant, l’Afghanistan est tout de même doté d’une législation plus stricte en la matière que les Etats-Unis. Seules les jeunes filles de plus de seize ans peuvent se marier, seulement suite à une autorisation d’un juge ou de leur père, bien que l’âge minimum puisse être abaissé à 15 ans.

Aussi déplorable soit-elle, cette législation ne semble pas « rivaliser » avec celle de la Floride, qui détient le record d’unions infantiles, et où une jeune fille enceinte à le droit se marier à n’importe quel âge, avec l’approbation d’un juge. Mais l’Etat du sud des Etats-Unis n’est pas le seul à poser question. Récemment, une proposition de loi visant à relever l’âge légal du mariage à 18 ans a été rejetée dans le New Hampshire, tandis qu’en Virginie, plus de 4.500 mineurs ont été mariés entre 2004 et 2013, dont 5% environ avaient 15 ans ou moins. Au New Jersey, ce nombre atteint 3.500 entre 1995 et 2012. Des enfants âgés de 12 ans minimum sont autorisés à se marier en Alaska, en Louisiane et en Caroline du Sud, alors que 11 autres Etats l’autorisent dès 13 ans.

L’article souligne que la législation en matière de mariage infantile est une des plus laxistes au monde. On évoque généralement une forte ténacité des dogmes religieux, qui surpassent toujours les considérations morales. Pourtant, les conséquences catastrophiques de ces mariages sur l’enfant ne sont plus à prouver.

L’Unicef explique que les épouses-enfants sont plus facilement exposées aux violences, à l’exploitation et aux mauvais traitements. Le mariage infantile provoque souvent une rupture avec la famille et augmente les risques d’abus sexuels. La différence d’âge est aussi un élément important qui peut perturber le bien-être physique et mental de l’enfant.

Pour dénoncer ce fléau et faire réagir les gens, un YouTubeur américain avait mené une expérience sociale à New York, dans laquelle se déroulait une cérémonie où une jeune fille se mariait avec un sexagénaire (voir vidéo).

Partner Content