Imran Khan © Getty

Pakistan: Imran Khan, défait par une motion de censure, quitte le pouvoir

Le Vif

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a été renversé dimanche par une motion de censure votée à son encontre par l’Assemblée nationale, à l’issue de plusieurs semaines de crise politique.

La motion a été « approuvée » par 174 des 342 députés, a annoncé le président par intérim de la chambre, Sardar Ayaz Sadiq. Imran Khan est le premier chef de gouvernement pakistanais à chuter sur un vote de défiance.

Partner Content