Mark Milley © reuters

Mark Milley dément avoir outrepassé ses fonctions à la fin du mandat Trump

Le Vif

Le chef d’état-major américain, le général Mark Milley, a démenti mercredi avoir outrepassé ses fonctions en téléphonant à son homologue chinois à la fin du mandat de Donald Trump, au lendemain de révélations sur ses efforts pour éviter une guerre avec Pékin.

« Ses appels aux Chinois et à d’autres en octobre et en janvier étaient conformes à (ses) devoirs et responsabilités consistant à transmettre des assurances pour maintenir la stabilité stratégique », a indiqué le porte-parole de l’état-major, le colonel Dave Butler, dans un communiqué. Il a aussi démenti que ces appels aient été menés en secret.

Le président américain Joe Biden a, lui, « toute confiance » en Marki Milley, a affirmé sa porte-parole mercredi.

« Le président a toute confiance dans son commandement, dans son patriotisme et dans sa fidélité à (la) Constitution », a dit la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki lors d’un point presse.

Selon un nouveau livre, Mark Milley, plus haut gradé américain, a pris contact avec ses homologues chinois avant et après la dernière élection présidentielle en raison de ses inquiétudes sur la santé mentale de Donald Trump.

Partner Content