© Belga

Mais où est passé Poutine ? Il disparait de la TV en plein discours

Le Vif

Le président russe Vladimir Poutine a disparu vendredi des écrans en plein discours au cours d’un grand concert à Moscou célébrant l’annexion de la Crimée ukrainienne en 2014, le Kremlin expliquant l’incident par une panne technique.

Vladimir Poutine était en train de louer l’héroïsme des soldats russes engagés en Ukraine, devant des dizaines de milliers de personnes dans un stade, quand soudain la chaîne de télévision publique russe Rossiya-24 a commencé à montrer d’autres moments du même évènement, discours officiels et chansons populaires.

Vladimir Poutine était en train de louer l’héroïsme des soldats russes engagés en Ukraine quand soudain la chaîne de télévision publique Rossiya-24 a interrompu son intervention, montrant d’autres moments du même évènement. Quinze minutes après, la télévision a repris la diffusion de l’intervention du maître du Kremlin, en différé. Le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov, a ensuite indiqué aux agences de presse russes que la retransmission avait été perturbée par une « panne technique sur un serveur ».

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Une fête ultra-patriotique à Moscou

Mais où est passé Poutine ? Il disparait de la TV en plein discours
© Belga

La Russie a célébré vendredi les huit ans de l’annexion de la Crimée ukrainienne, en pleine offensive chez son voisin pro-occidental. « Pour un monde sans nazisme », « Pour la Russie », proclamaient des banderoles déployées dans le stade Loujniki de Moscou, plein à craquer, alors que la Russie justifie son opération militaire en Ukraine par la nécessité de « dénazifier » le pays, accusé de perpétrer un génocide de populations russophone. Des « Z » ornaient aussi les poitrines des intervenants se produisant devant la foule, cette lettre étant devenue un symbole patriotique car elle est inscrite sur de nombreux chars russes déployés dans les zones de combats. Le clou du spectacle, pour 95.000 spectateurs dans le stade et 100.000 à l’extérieur selon un décompte de la police, était le discours du président russe, venu en doudoune bleue marine et pull à col roulé crème.

Célébrant dans son discours le « retour » de la Crimée à la Russie en 2014, annexée après une révolution pro-occidentale à Kiev, le président a salué les forces engagées aujourd’hui en Ukraine, citant notamment la Bible. « Les mots qui me viennent sont ceux des saintes écritures: il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis », a-t-il dit, marchant sur la scène. Au son des « Russie, Russie » scandés par la foule, il a salué « l’héroïsme » de soldats russes qui « combattent, qui agissent, lors de cette opération militaire côte-à-côte, et qui, s’il le faut, couvrent de leur corps » leur camarade pour couper la trajectoire « d’une balle ». « Cela faisait longtemps qu’on avait pas vécu une telle unité », a-t-il assuré.

L’évènement a aussi été marqué par les chansons patriotiques de chanteurs célèbres. Oleg Gazmanov a repris le tube « Fabriqué en URSS », qui proclame notamment « l’Ukraine et la Crimée, le Bélarus et la Moldavie, c’est mon pays ». Des personnalités politiques, sportifs médaillés et artistes se sont succédé sur scène, et les messages d’allégeance au président Poutine se sont multipliés, tandis que des dizaines de milliers de personnes agitaient des drapeaux aux couleurs du pays et des bannières frappés du « Z ».

Partner Content