© EPA

Flottille: la Belgique s’est abstenue lors du vote sur une enquête internationale

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève a adopté une résolution approuvant la mise en place d’une « mission d’enquête internationale » sur l’intervention militaire israélienne contre la flottille humanitaire. Lors du vote, la Belgique s’est abstenue.

Faute de consensus, la délégation belge au Conseil des droits de l’Homme s’est abstenue, tout en approuvant le principe d’une enquête immédiate, transparente et impartiale, selon l’explication du porte-parole des Affaires étrangères, Bart Ouvry. « L’abstention ne signifie nullement que nous avions un problème avec ce texte, mais nous regrettons que cette décision ne se soit pas prise au consensus. Les Pays-Bas, l’Italie et les États-Unis n’ont pas voté. Nous déplorons un manque d’écoute des revendications des uns et des autres. Cette abstention est le seul moyen de montrer notre mécontentement », explique Bart Ouvry.

L’abstention belge a provoqué l’ « étonnement » et la « colère » de l’eurodéputée Véronique De Keyser (PS), de retour de Gaza il y a quelques jours. « Je suis très choquée, très déçue que la Belgique se soit abstenue ». « À la vielle de la présidence belge à l’Union européenne, le pays aurait dû se montrer plus investi », regrette l’eurodéputée.

LeVif.be avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content