Ursula von der Leyen © AFP

Ursula Von der Leyen et Josep Borrell en route pour Kiev

Le Vif

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell ont annoncé vendredi être en route pour Kiev, signe de soutien à l’Ukraine face à l’invasion russe.

« Hâte d’être à Kiev », a écrit sur Twitter Ursula von der Leyen, accompagnant son message d’une photo d’elle avec M. Borrell et le Premier ministre slovaque, sur le quai d’une gare à côté d’un train aux couleurs de l’Ukraine.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Je vais à Kiev », a de son côté indiqué le chef de la diplomatie européenne avec une photo le montrant marchant aux côtés de Mme Von der Leyen et d’autres.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La dirigeante européenne avait annoncé ce voyage jeudi en signe de « soutien indéfectible » à l’Ukraine, qui fait face à une invasion militaire de la Russie lancée le 24 février.

Lors du voyage, M. Borrell a annoncé que l’UE fournirait 7,5 millions d’euros à l’Ukraine pour former ses procureurs à enquêter sur les crimes de guerre, dont les forces russes sont notamment accusées à Boutcha et à Borodianka.

« L’Ukraine n’est pas un pays envahi et dominé. Il y a toujours un gouvernement, qui peut recevoir des gens de l’extérieur », a déclaré M. Borrell aux journalistes, annonçant également que l’UE allait rouvrir sa mission diplomatique en Ukraine.

Selon lui, les dirigeants européens discuteront avec leurs homologues ukrainiens de l’assistance militaire face à la Russie et des sanctions futures à l’encontre de Moscou, y compris sur le gaz.

Ce voyage intervient au lendemain de l’adoption par l’UE d’une nouvelle série de sanctions contre la Russie, avec un embargo sur le charbon russe et la fermeture des ports européens aux navires russes.

L’UE a également proposé d’augmenter de 500 millions d’euros le financement pour fournir des armes à l’Ukraine, qui serait porté à un total d’1,5 milliard depuis le début de l’invasion.

Les dirigeants européens doivent notamment rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky, avant d’assister à un événement « Stand Up for Ukraine » samedi à Varsovie, destiné à recueillir des fonds en faveur des réfugiés ukrainiens.

Le déplacement de Mme von der Leyen suit de quelques jours la visite à Kiev de la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola.

Le 15 mars, les Premiers ministres polonais, slovène et tchèque avaient effectué le premier déplacement de dirigeants européens depuis le début de l’invasion russe, en plein siège de la capitale ukrainienne.

Les troupes russes ont desserré leur étau autour de Kiev ces derniers jours, en vue selon Moscou d’une concentration de l’offensive russe dans l’est de l’Ukraine.

Partner Content