© Belgaimage

Attentat de Charlie Hebdo: deux Belges parmi les 14 personnes que le parquet veut renvoyer aux assises

Parmi les 14 suspects dont le parquet de Paris a requis le renvoi aux assises pour leur participation aux attentats perpétrés à Paris en janvier 2015, figurent deux Belges, rapporte dimanche RTL-TVI. Metin Karasular et Michel Catino, deux Carolos, sont soupçonnés de trafic d’armes ayant servi dans le cadre d’activités terroristes.

Le parquet de Paris demande un procès aux assises pour 14 personnes, soupçonnées à des degrés divers de soutien logistique aux auteurs des attaques de Charlie Hebdo, Montrouge et de l’Hyper Cacher qui ont fait 17 morts en janvier 2015, a-t-on appris vendredi.

Il revient désormais aux juges d’instruction antiterroristes de décider de renvoyer tout ou une partie de ces suspects devant une cour d’assises spécialement composée, quatre ans après les attentats des frères Kouachi et d’Amédy Coulibaly, les premiers de la vague djihadiste en France qui a fait au total 251 morts. Parmi les possibles accusés, figurent deux Belges originaires de la région de Charleroi.

Ils sont suspectés d’avoir fourni des armes ayant servi aux auteurs des attaques, dans le cadre d’une « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Les enquêteurs ont notamment retrouvé au domicile de M. Karasular des documents manuscrits avec les prix d’explosifs, de détonateurs ou encore de 500 balles de kalachnikov. D’après leurs avocats Michel Bouchat et Fabian Lauvaux, interrogés par RTL-TVI, tous deux nient les faits qui leur sont reprochés.

Partner Content