Les accidents ont fortement diminué en Belgique. © iStock

Accidents de la route: la Belgique pour la première fois sous la moyenne européenne (carte interactive)

Le nombre de décès sur les routes de l’Union européenne en 2021 a légèrement augmenté par rapport à l’année exceptionnelle 2020. La Belgique est l’un des États membres où la baisse est la plus prononcée.

Le nombre de décès sur les routes de l’Union européenne en 2021 a légèrement augmenté par rapport à l’année exceptionnelle 2020, mais il reste bien inférieur au niveau d’avant la pandémie, selon des chiffres préliminaires publiés ce lundi par la Commission européenne. Moins de 20.000 personnes (environ 19.800) ont été tuées dans des accidents de la route l’an dernier, soit une augmentation de 5% par rapport à 2020, mais cela représente toujours près de 3.000 décès de moins par rapport à la période d’avant la pandémie (-13%).

Suite de l’article après l’infographie.

Forte baisse en Belgique

La Belgique est l’un des États membres où la baisse reste la plus prononcée: avec 43 victimes par million d’habitant en 2021, le royaume fait aussi bien que l’année 2020, qui avait marqué une baisse de 23% par rapport à 2019. Neuf autres États membres ont enregistré l’an dernier leur plus faible nombre de morts sur les routes sur une période récente. « Le Covid a changé certaines pratiques de travail pour de bon, et certains continuent de télétravailler ou de moins se déplacer », analyse Antonio Avenoso, directeur de l’association Conseil européen pour la sécurité du transport (ETSC). Mais le nombre de décès augmentera de nouveau si l’on ne maintient pas les efforts pour rendre nos routes plus sûres ».

L’ETSC demande d’agir davantage dans la lutte contre les excès de vitesse. M. Avenoso se réfère à l’accident de Strépy-Bracquegnies il y a une semaine, dans lequel un groupe de carnavaliers a été fauché par un bolide, faisant 6 morts et de nombreux blessés. « La Suède compte 100 fois plus de radars par million d’habitants que la Tchéquie. Sans un contrôle très visible et régulier, certains conducteurs continueront à rouler trop vite en toute impunité et à ruiner des vies ».

Avec 18 décès par million d’habitant, la Suède est restée l’an dernier encore le pays de l’UE le plus sûr pour les usagers de la route. Les voies roumaines restent en revanche les plus dangereuses, avec 93 victimes par million d’habitant, la moyenne UE étant de 44. L’Union européenne s’est fixé l’objectif de réduire de 50% le nombre de morts et de blessés graves de 2020 à 2030. La décennie précédente a été marquée par une baisse de 36%.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content