Enquête russe: Trump « très surpris » par la convocation de son fils au Sénat

Le Vif

Le président américain Donald Trump s’est dit jeudi « très surpris » par la convocation de son fils aîné devant une commission du Sénat à propos de l’enquête russe, qualifiant Donald Trump Junior de « quelqu’un de très bien ».

« J’ai été très surpris », a indiqué le président républicain au lendemain de l’annonce de cette convocation. « Mon fils a été complètement exonéré par (Robert) Mueller qui, honnêtement, n’aime pas Donald Trump », a-t-il poursuivi, à propos du procureur spécial qui a enquêté sur des soupçons de collusion entre l’équipe de campagne du milliardaire new-yorkais et Moscou lors de la présidentielle de 2016.

Donald Trump Junior, 41 ans, qui gère les affaires familiales à la tête de la Trump Organization, avait déjà été entendu pendant de longues heures par des commissions du Sénat en 2017.

D’après les médias américains, qui citent des sources anonymes, la commission sénatoriale du renseignement, contrôlée par les républicains, veut le revoir pour l’interroger sur ses déclarations de l’époque, notamment au sujet d’un projet de Trump Tower à Moscou.

« Mon fils est quelqu’un de bien. Mon fils a témoigné pendant des heures et des heures », a déclaré Donald Trump, interrogé par la presse.

Questionné sur une possible contestation de cette convocation, le 45e président des Etats-Unis n’a rien exclu. « Nous verrons bien ce qu’il va se passer. Je suis plutôt surpris » par cette convocation.

Dans son rapport, remis fin mars, le procureur spécial a écrit ne pas avoir trouvé de preuve d’une quelconque entente entre la Russie et l’entourage de Donald Trump en 2016, mais a dressé la liste d’une série de pressions troublantes exercées sur son travail, n’exonérant ainsi pas le président des soupçons d’entrave à la justice.

Partner Content