Disparition de la Belge Natacha de Crombrugghe au Pérou : des traces de sang retrouvées

Le Vif

Plus de six mois après la disparition de Natacha de Crombrugghe, des traces de sang ont été découvertes mercredi dans une habitation de Cabanaconde au Pérou où la Belge a participé à une fête la veille de sa disparition le 24 janvier 2022, ont annoncé jeudi les autorités judiciaires du Pérou.

Aucun autre élément suspect n’a été découvert et les enquêteurs doivent encore déterminer si les traces de sang appartiennent bel et bien à la touriste belge, rapporte le quotidien La Republica.

Les enquêteurs n’ont pas précisé dans quelle partie de l’habitation ces traces de sang avaient été découvertes. Depuis la mi-juin, une équipe d’enquêteurs de la « Dirección de Investigación Criminal » de Lima cherche à déterminer si la disparition de Natacha de Crombrugghe pourrait être de nature criminelle.

Selon une nouvelle piste, cette dernière aurait voyagé du district de Cabanaconde vers Caylloma, où elle a été aperçue pour la dernière fois le 24 janvier.

Natacha de Crombrugghe, âgée de 28 ans effectuait un trek au Pérou. Elle avait laissé un sac à dos dans sa chambre d’hôtel à Cabanaconde, un petit village perché à plus de 3.000 mètres d’altitude dans les Andes péruviennes, avant de partir seule, le 24 janvier vers 5 h, pour aller contempler le canyon de Colca, l’un de plus profonds du monde.

Partner Content