Des psychologues de 20 pays veulent dissuader Poutine de continuer la guerre

Le Vif

Dans une lettre, des psychologues, issus d’une vingtaine de pays, veulent persuader le président russe Vladimir Poutine d’arrêter son invasion militaire en Ukraine. Ils veulent, disent-ils, lui montrer la voie vers une sortie de crise.

La lettre, qui est une initiative de deux psychologues des universités de Francfort et de Marbourg, est signée par près de quarante de leurs confrères originaires entre autres des États-Unis, de Pologne, de Norvège, d’Inde ou encore du Pakistan.

Les auteurs de la missive mettent en lumière les conséquences pour les personnes qui déclenchent une guerre. Celle-ci conduit finalement au « rejet, à l’isolement et à la menace physique ». « Nous voulons vous montrer un moyen de sortir de cette situation dangereuse », écrivent-ils.

Il n’est pas certain que la lettre sera lue par Vladimir Poutine. Les initiateurs l’ont téléchargée via le portail Internet sur lequel les citoyens russes peuvent envoyer des messages au maitre du Kremlin. Mais l’intention est surtout d’envoyer un signal à l’opposition en Russie et à la population en Ukraine.

Partner Content