© EPA

Côte d’Ivoire: fermeture de toutes les frontières

Les résultats provisoires annoncés jeudi par la commission électorale ivoirienne et donnant Alassane Ouattara vainqueur de la présidentielle du 28 novembre ne sont pas valables, a affirmé le président du Conseil constitutionnel Paul Yao N’dré sur la télévision publique.

« La Commission électorale indépendante (CEI) a épuisé son délai pour donner des résultats provisoires », a-t-il déclaré. « Dès cet instant, la CEI n’est plus à même de décider quoi que ce soit », a-t-il affirmé. Le Conseil constitutionnel doit désormais statuer sur les requêtes pour « donner les résultats définitifs du second tour » dans « les heures qui suivent », a-t-il insisté.

Le camp du président sortant Laurent Gbagbo a saisi le Conseil pour faire annuler des votes « frauduleux » dans le nord sous contrôle ex-rebelle depuis 2002. Selon les résultats provisoires de la CEI, l’opposant Ouattara l’a emporté sur M. Gbagbo avec plus de 54% des voix.

Côte d’Ivoire: fermeture de toutes les frontières

Toutes les frontières de la Côte d’Ivoire ont été fermées jeudi soir « jusqu’à nouvel ordre », a annoncé l’armée à la télévision publique, alors que règne la confusion sur les résultats de la présidentielle.

« Les frontières terrestres, aériennes et maritimes du pays sont fermées à toute circulation de personnes et de biens à compter de ce jeudi » à 20H00 « et ce jusqu’à nouvel ordre », a annoncé l’état-major dans un communiqué.

LeVif.be, avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content