Réfugiés au Burkina Faso © Getty

Burkina: une religieuse américaine de 83 ans enlevée dans le nord

Le Vif

Une religieuse américaine de 83 ans a été enlevée par des « hommes armés non identifiés » dans le nord du Burkina Faso dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé le diocèse de Kaya dans un communiqué.

« Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril 2022, des hommes armés non identifiés ont visité la communauté des religieuses de la paroisse de Yalgo dans le diocèse de Kaya. Ils ont enlevé la Soeur Suellen Tennyson de la Congrégation des Soeurs Marianites de Sainte Croix », précise le texte signé de l’évêque de Kaya, Mgr Théophile Nare.

Il ajoute que « Suellen Tennyson a été amenée vers une destination inconnue par ses ravisseurs qui, avant de partir, ont vandalisé des salles, saboté le véhicule de la communauté qu’ils ont tenté d’emporter ».

Selon le diocèse, la religieuse était en service à Yalgo depuis octobre 2014.

Yalgo est située entre Kaya et Dori, deux grandes villes du nord du Burkina Faso, une région en proie à des attaques jihadistes régulières depuis sept ans.

Il y a près d’un an, en avril 2021, trois ressortissants européens portés disparus dans un premier temps – deux Espagnols et un Irlandais – avaient été « exécutés par des terroristes », lors d’une attaque dans l’est du Burkina Faso, selon les autorités.

Il s’agissait des derniers ressortissants occidentaux pris pour cible dans ce pays.

Comme ses voisins malien et nigérien, le Burkina Faso est pris depuis 2015 dans une spirale de violences attribuées à des mouvements armés jihadistes, affiliés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique qui ont fait plus de 2.000 morts et 1,8 million de déplacés.

Depuis deux semaines, il fait face à une recrudescence d’attaques de jihadistes présumés qui ont fait environ 80 morts, civils et militaires.

Le nouveau chef de l’Etat, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, arrivé au pouvoir par un putsch fin janvier qui a renversé le président élu Roch Marc Christian Kaboré, a fait de la question sécuritaire sa « priorité ».

Partner Content