© Epa

Barack Obama veut donner le coup de grâce à Al Qaeda

Le président américain Barack Obama a estimé que les Etats-Unis avaient une chance de porter un coup de grâce au réseau Al Qaida. Pour le terrorisme, c’est une autre affaire! Autrement dit, la « guerre contre le terrorisme » chère à son prédécesseur George W. Bush, continuera encore.

Le président américain Barack Obama a déclaré dimanche que les Etats-Unis avaient une chance de porter le « coup de grâce » à Al-Qaïda après la mort d’Oussama Ben Laden et la saisie de documents à son domicile. Dans un entretien à la chaîne de télévision CBS, M. Obama a indiqué que des informations contenues dans des ordinateurs saisis au domicile de Ben Laden étaient en cours d’exploitation. « Cela ne signifie pas que nous allons vaincre le terrorisme », a souligné le président américain avant d’ajouter: « mais cela signifie que nous avons une chance, je pense, de porter le coup de grâce à cette organisation ».

Le président américain, qui avait suivi le raid des forces américaines contre la maison d’Oussama Ben Laden depuis la Maison blanche, a expliqué qu’il faudrait « un certain temps » pour exploiter les renseignements obtenus lors de l’opération. Ces informations « peuvent nous mener à d’autres terroristes que nous recherchons depuis longtemps », a-t-il estimé. « Nous avons maintenant l’opportunité, nous ne l’avons pas encore fait, mais nous avons l’opportunité de vraiment vaincre Al-Qaïda dans au moins cette région frontalière entre le Pakistan et l’Afghanistan », a-t-il pronostiqué.

M. Obama a également demandé à Islamabad de diligenter une enquête sur le « réseau de soutiens » dont aurait bénéficié Ben Laden au Pakistan. « Nous pensons qu’il a bénéficié d’un réseau de soutiens quel qu’il soit à l’intérieur du Pakistan », a déclaré M. Obama lors de cet entretien, « mais nous ne savons pas lequel ».

Avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content