François Molins, le procureur de Paris © AFP

Attentats déjoué en France : les cinq suspects présentés à la justice

Quatre Français et un Marocain, soupçonnés d’avoir voulu commettre un attentat le 1er décembre, ont été présentés vendredi à la justice à Paris, en vue d’une mise en examen par des juges antiterroristes, a déclaré le procureur de la République de Paris.

François Molins a annoncé le « déferrement ce jour à midi devant la justice antiterroriste d’opérationnels de Daech » et l’ouverture d’une information judiciaire « des chefs de participation à une association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation de crimes d’atteinte aux personnes, d’acquisition, détention, transport, offre et cession illégale d’armes et de munitions de catégories A et B, le tout en réunion et en relation avec une entreprise terroriste ». Le parquet a requis leur placement en détention provisoire.

Le procureur Molins a également indiqué que des « écrits très clairs d’allégeance » à l’Etat islamique avaient été découverts lors des perquisitions. « Le commando de Strasbourg (est), mais aussi l’individu interpellé à Marseille (sud), disposaient d’instructions communes (…) communiquées par un donneur d’ordre depuis la zone irako-syrienne par le biais d’applications cryptées », a-t-il ajouté.

Partner Content