Boris Johnson et Narendra Modi © Getty

Accord entre la Grande-Bretagne et l’Inde sur un partenariat de défense et de sécurité

Le Vif

La Grande-Bretagne et l’Inde ont conclu un partenariat « nouveau et élargi » en matière de défense et de sécurité, a déclaré vendredi à New Delhi le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Le nouveau partenariat est « un engagement de plusieurs décennies », a souligné M. Johnson, saluant la relation qui unit « l’une des plus anciennes démocraties, et l’Inde, certainement la plus grande démocratie ».

Sa visite se déroule au moment où il est confronté aux critiques de députés conservateurs et à la perspective d’une enquête visant à déterminer s’il a menti au Parlement dans le cadre du scandale du « Partygate ».

« Les menaces de coercition autocratique ont encore augmenté », a fait valoir M. Johnson aux côtés de son homologue indien Narendra Modi, « il est donc vital que nous approfondissions notre coopération ».

Les deux pays ont ainsi un « intérêt commun à maintenir l’Indo-Pacifique ouvert et libre », a-t-il précisé. L’Inde fait partie, avec les États-Unis, le Japon et l’Australie, du groupe « Quad », considéré comme un rempart contre une Chine de plus en plus affirmée.

Mais le géant d’Asie du Sud a aussi une longue histoire de coopération avec Moscou, son plus grand fournisseur militaire, et a refusé de condamner ouvertement l’invasion russe de l’Ukraine.

Partner Content