Accord avec l’UE sur les visas : « Pas beaucoup d’espoir »

Le Vif

Le ministre turc des Affaires européennes Volkan Bozkir s’est déclaré pessimiste vendredi à Bruxelles au sujet du projet d’accord UE-Turquie sur une exemption de visa pour les Turcs d’ici juin.

« A ce stade, je ne peux pas dire que nous avons beaucoup d’espoir », a-t-il dit à la presse turque au terme d’un entretien à ce sujet avec le commissaire européen à l’Élargissement Johannes Hahn.

Ce projet d’accord fait partie du pacte plus large visant à juguler les flux de migrants.

M. Bozkir, qui s’exprimait sur les chaînes de télévision turques, a de nouveau rejeté un assouplissement de la législation antiterroriste turque alors que son pays est confronté à la reprise depuis l’été 2015 des attaques des rebelles kurdes.

La réforme de cette législation est exigée par l’UE parmi 72 critères à remplir pour parvenir à un accord.

Huit soldats turcs ont été tués tôt vendredi lors d’une opération militaire dans le sud-est de la Turquie contre les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), en lutte armée contre les forces d’Ankara depuis 1984.

« Chaque pays a des choses sur lesquelles il peut céder et des choses sur lesquelles il ne peut pas le faire », a affirmé le ministre. « La Commission (européenne) doit aider la Turquie pour que l’on puisse surmonter » le différend entre les parties, a-t-il dit.

« Nous pensons que toutes les institutions de l’Union européenne doivent saisir combien la situation actuelle est critique », a estimé le ministre turc.

Ces tensions menacent par ricochet l’accord migratoire conclu en mars entre l’UE et Ankara: l’exemption de visa d’ici fin juin est réclamée par la Turquie pour continuer d’appliquer ce pacte qui a déjà abouti à freiner nettement le flux de migrants vers le Nord de l’Europe.

Partner Content