© Thinkstock

A 10 ans, ils terrorisent leurs professeurs

Le Vif

Huit enseignants de l’école primaire de Petite-Rosselle, près de Forbach en France, se sont mis en arrêt maladie mardi. En cause : un groupe d’écoliers qu’ils jugent ingérables et violents.

Des terreurs en culottes courtes. Huit enseignants d’une école de Moselle se sont mis mardi en arrêt maladie, invoquant un « choc psychologique ». En cause: un groupe d’écoliers de CM1-CM2 qui sème la terreur dans l’établissement. Selon eux, ils frappent leurs camarades, insultent et crachent sur leurs professeurs. Et les punitions à répétition ne semblent rien y faire.

Selon Europe 1, les professeurs auraient même été pris à parti par les parents de ces élèves turbulents. Certains auraient été jusqu’à s’introduire dans la salle de classe pour invectiver les professeurs.

L’inspection d’académie, qui avait été saisie du dossier, a condamné l’initiative des professeurs. Pour l’inspecteur de l’académie, cité dans le Républicain Lorrain, « l’attitude des enseignants n’est pas acceptable parce que cette relation de travail était en cours et l’école était tout à fait informée des avancées sur ce dossier ». L’école scolarise 12 enfants placés en foyer éducatif. Deux d’entre eux seront extraits de l’établissement prochainement.

Partner Content