© Damir Sagolj/reuters

Seulement 40% des habitants d’un pays font confiance à leur gouvernement

Le Vif

Seulement quatre personnes sur dix en moyenne ont confiance dans leur gouvernement, révèle mercredi l’OCDE dans sa première étude sur la perception des citoyens de 22 pays à l’égard de leurs pouvoirs publics.

Seules quatre personnes interrogées sur dix (41,4%), en moyenne dans les pays de l’OCDE étudiés, font confiance à leur gouvernement national », écrivent les auteurs du rapport 2021, qui indiquent également que 41,1% ne leur font pas confiance.

   « La majorité des personnes interrogées font confiance aux tribunaux et à la police (67,1%, le mieux perçu) de leur pays, tandis que la cote des partis politiques (24,5%, le moins bien perçu), des institutions législatives, comme le Parlement et le Congrès, et des médias est relativement basse », complètent-ils.

   Environ 30% des Français croient ainsi en leur gouvernement. L’Hexagone se classe parmi les quatre derniers pays, tandis que Finlandais et Norvégiens sont ceux qui se disent les plus favorables à l’action de leurs dirigeants.

   « Un peu moins de la moitié des personnes interrogées, en moyenne dans tous les pays, pensent qu’un haut responsable politique accorderait une faveur politique en échange d’un emploi bien rémunéré dans le secteur privé, et environ un tiers prédisent qu’un fonctionnaire accepterait de l’argent pour accélérer l’accès à un service », pointent encore les auteurs.

   « Les niveaux de la confiance du public ont diminué en 2021 tout en restant légèrement plus élevés qu’ils ne l’étaient après la crise de 2008. Il a fallu environ dix ans pour que la confiance se rétablisse après la crise de 2008″, explique l’OCDE en préambule.

   « Les personnes ayant un faible niveau d’éducation et de revenu ont systématiquement moins confiance dans leurs pouvoirs publics que les autres groupes. Les jeunes ont moins confiance dans les pouvoirs publics », relève-t-elle.

   « Un écart ressort également entre les sexes, les femmes faisant en moyenne, tous pays confondus, 2,7 points de pourcentage moins confiance aux pouvoirs publics de leur pays que les hommes », détaille encore l’organisation.

   Ces conclusions doivent constituer une contribution importante à la réunion ministérielle de l’OCDE « Instaurer la confiance et renforcer la démocratie », qui se tiendra en novembre.

Partner Content