Des Juifs polonais sont embarqués dans des wagons à destination d'un camp de concentration.

1940 Création des camps de la mort

25 janvier

A O?WI?CIM, camp de baraquements proche de Cracovie (Pologne), la construction d’Auschwitz a commencé. Un fidèle vétéran nazi, Rudolf Höss, va en assumer le commandement. Un an plus tard, le dispositif d’extermination industriel prend de l’essor avec l’ajout de Birkenau. Là encore, Der Stürmer ne laisse planer aucun doute sur sa destination.  » Cet instrument creuse pour le plus grand fléau du monde – Judas – une tombe au fond de laquelle nul ne risque de ressusciter. « 

12 février

PREMIERS CONVOIS de déportation de Juifs allemands en Pologne occupée. Comme travailleurs obligatoires, pour commencer.

30 avril

LE GHETTO DE ?ÓD?, peuplé de 230 000 Juifs, est le camp de travail le plus productif en Pologne occupée.

10 mai

LOIS RACIALES ET DÉPORTATIONS. France, Belgique, Pays-Bas et Luxembourg sont envahis par les armées du Reich. Dans ces Etats vivent respectivement 350 000, 65 000, et 140 000 Juifs, plus environ 3500 au Luxembourg – des réfugiés venus d’Allemagne et de Pologne pour la plupart. De leur côté, la Hongrie, la Roumanie et l’éphémère République slovaque s’allient au Reich et les lois raciales nazies y entrent en vigueur. Le rythme des déportations s’amplifie.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content