Pierre-Yves Jeholet, pour la mobilité du travailleur wallon. © Jean-Luc Flémal/belgaimage

Wallons bienvenus en Flandre

Le Vif

Plus de 11 000 Français travaillent en Flandre occidentale contre environ 4 000 Wallons.  » Ces travailleurs français n’ont jamais étudié le néerlandais avant de travailler en Flandre et cela ne pose aucun problème « , soupire le ministre wallon de l’Economie, Pierre-Yves Jeholet (MR).

Récemment, le ministre-président flamand, Geert Bourgeois (N-VA), déplorait que les travailleurs wallons n’étaient pas assez nombreux à franchir la frontière linguistique.Le 5 février prochain, Pierre-Yves Jeholet devrait signer avec son collègue du Nord, Philippe Muyters (N-VA), un accord de coopération afin d’encourager la mobilité des travailleurs wallons. Le Forem aura pour mission de  » mobiliser  » les demandeurs d’emploi, qui pourront bénéficier d’une préparation linguistique spécifique. On informera les entreprises flamandes qu’elles pourront cumuler les aides à l’emploi, flamandes (associées à l’entreprise) et wallonnes (associées à la personne). Enfin, Forem et VDAB devraient renforcer leurs synergies.

Partner Content