Bruvax entre en piste à Bruxelles © belga

Vaccination: coup de pouce afin de s’inscrire sur Bruvax dans six communes bruxelloises

Les actions de terrain auront lieu dans les communes bruxelloises où le taux de vaccination est le plus faible pour aider les habitants en fracture numérique à s’inscrire sur Bruvax, a indiqué dimanche le ministre régional de la Transition numérique, Bernard Clerfayt. La Région bruxelloise veut ainsi garantir une égalité d’accès à la vaccination.

La Région a mis en place il y a quelques semaines Bruvax, une plateforme d’inscription pour la vaccination reposant sur le numéro de registre national et le code postal. Pour certaines personnes, une prise de rendez-vous en ligne, même simplifiée, peut présenter de réelles difficultés.

« Cette nouvelle plateforme digitale peut mettre en difficulté de nombreuses tranches de la population: l’âge, le niveau d’étude, l’origine ethnique, un éventuel handicap sont autant de facteurs conduisant à la fracture numérique. À ces variables s’ajoutent des inégalités liées à l’accès à l’outil informatique et à une connexion internet ou bien liées à la connaissance de l’outil », a souligné M. Clerfayt dans un communiqué. « On ne peut pas demander aux Bruxellois de s’inscrire sur Bruvax pour se faire vacciner sans mettre en place une structure capable de les aider pas à pas. Tout le monde ne peut malheureusement pas compter sur un proche pour lui venir en aide. Notre rôle est aussi d’accompagner ces publics ».

Ces actions se dérouleront dans les communes où le taux de vaccination est le plus faible, c’est-à-dire Saint-Josse, Saint-Gilles, la Ville de Bruxelles, Schaerbeek, Molenbeek et Koekelberg où les taux de vaccination des plus de 18 ans atteignent respectivement 23%, 28%, 28%, 29%, 29% et 31%.

Partner Content