© Belga

Une victoire « historique » de plus pour Michel Daerden

Michel Daerden (PS) l’avait annoncé : s’il était battu, aux voix de préférence, par Alain Mathot, il s’effaçait.

Ce ne sera pas le cas : avec 72.194 voix, le ministre des Pensions, en queue de liste, en a près de 31.000 de plus que son rival, qui lui était premier. Une victoire « historique » de plus pour le ministre, qui perd néanmoins plus de 20.000 voix par rapport à 2003, mais qui rapporte un 7e siège tant espéré au PS liégeois.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La bagarre entre les clans ne fait que commencer, mais au parti socialiste liégeois, on a l’habitude.

M.D.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content