Accueil des réfugiés: la phase provinciale de crise a été déclenchée à Bruxelles © belga

Un tiers des réfugiés ukrainiens accueillis en Flandre

(Belga) Un tiers des réfugiés ukrainiens arrivés en Belgique est accueilli en Flandre pour le moment, a indiqué jeudi le ministre flamand du Logement, Matthias Diependaele, devant le parlement régional.

La Flandre s’est dite prête à accueillir 60% des réfugiés. Cette proportion n’est pas encore atteinte. Sur la base des chiffres disponibles mardi, le nombre d’Ukrainiens enregistrés en Belgique s’élevait à 20.938, dont quelque 4.700 ont besoin de trouver un hébergement. Ces derniers sont aiguillés vers les administrations locales par Fedasil. A Bruxelles et en Wallonie, la proportion de personnes accueillies dans ce cadre est à peu près équivalente alors que les deux Régions avaient convenu d’accueillir environ 40% des réfugiés (10% dans la capitale, 30% en Wallonie). La plus grande partie des Ukrainiens arrivant en Belgique trouve jusqu’à présent à se loger elle-même, chez des parents ou des proches. Jusqu’au 17 mars, le flux de réfugiés a cru de manière constante. Ce jour-là, un pic a été atteint, avec 1.932 personnes. Depuis lors, le nombre tourne autour des 1.400 à 1.500 par jour. L’objectif que la Flandre s’était fixé de créer rapidement 6.000 places publiques d’accueil a entretemps été atteint. D’ici la fin du mois, la Région espère disposer d’une capacité totale de 18.000 places. En ce qui concerne l’accueil chez des particuliers, une procédure de contrôle de qualité est en préparation et sera communiquée cette semaine aux communes. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content