Un navire a quitté Naples vers Gaza pour défier le blocus d’Israël

(Belga) Un navire suédois avec des pacifistes de plusieurs pays à son bord a quitté Naples samedi après-midi pour la bande de Gaza, afin de tenter de briser le blocus imposé par Israël à ce territoire palestinien, a constaté un photographe de l’AFP.

L' »Estelle », un voilier de 53 mètres de long, dont le départ a été salué par une foule de sympathisants dans le port de Naples, est parti dans le cadre de la « flottille de la liberté » qui tente vainement depuis plusieurs années de briser le blocus israélien de Gaza. « Nous pensons qu’il lui faudra environ deux semaines pour arriver à Gaza, mais cela dépendra aussi évidemment des conditions météorologiques », avait dit il y a deux jours à l’AFP Ann Ighe, un porte-parole des organisateurs. L' »Estelle », affrété par une coalition internationale pro-palestinienne, transportera des équipements humanitaires à destination de la bande de Gaza. Au total, 17 personnes de plusieurs pays (équipage et passagers) seront à bord, venant notamment du Canada, d’Israël, de Norvège, de Suède et des Etats-Unis. Parmi les passagers figure, entre autres, l’ancien député canadien Jim Manly. Le blocus terrestre, aérien et maritime de la bande de Gaza a été imposé au territoire en juin 2006 à la suite de la capture d’un soldat israélien, et a été renforcé lors de la prise de contrôle par le Hamas. L' »Estelle », en provenance de Suède, est arrivé jeudi à Naples après un tour d’Europe qui l’a conduit en Finlande, en France et en Espagne. (DLA)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content