Le Kremlin accuse Washington d'escalade après la mise en alerte de troupes © belga

Un journal pro-Kremlin révèle le nombre de morts côté russe et puis l’enlève

(Belga) Le journal russe proche du Kremlin Komsomolskaïa Pravda a publié dimanche un article faisant état du très lourd bilan de 9.861 soldats russes tués depuis le début de la guerre en Ukraine avant de supprimer ce passage. Un journaliste dudit journal a indiqué mardi, lors de la conférence de presse du Kremlin, que le site avait été piraté.

Le média relayait le bilan du ministère russe de la Défense qui évoquait la perte de 9.861 morts. Un nombre beaucoup plus élevé que les 498 décès officiellement communiqués jusqu’ici par Moscou. Après quelques heures en ligne, ce passage de l’article a toutefois été supprimé. Plusieurs autres médias se sont étonnés lundi de la diffusion de telles informations arguant que le briefing du ministère russe de la Défense de dimanche ne rapportait pas le nombre de Russes tués sur le front. Dmitri Peskov, le porte-parole de la présidence russe, a dit qu’il ne pouvait pas commenter ces chiffres. Le journaliste de Komsomolskaïa Pravda, Alexander Gamov, qui était présent lors de la conférence de presse du Kremlin, a déclaré que le site avait été piraté et que « des informations fausses et erronées avaient été publiées ». M. Peskov a ensuite remercié le journaliste. Le porte-parole du Kremlin a ajouté que seul le ministère de la Défense peut rendre publiques de telles informations pendant une « opération militaire », selon les termes imposés par le Kremlin pour se référer à la guerre en Ukraine. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content