© Belga Images

Un échevin de Schaerbeek visé par une plainte pour attentat à la pudeur, déposée par une échevine

Le Vif

L’échevine schaerbeekoise de la Culture, de l’Égalité des genres et des chances, Sihame Haddioui (Ecolo), a déposé plainte lundi pour acte de sexisme et attentat à la pudeur par le biais de son avocate contre un autre échevin de la commune, Michel De Herde (Défi), quant à lui en charge de l’Enseignement, des Crèches, du Parascolaire et du Budget, rapporte jeudi sur son site internet le journal Le Soir. Le mandataire amarante nie les faits.

Sihame Haddioui (Ecolo) avait déposé, au mois de février, un premier signalement interne auprès de la bourgmestre f.f. Cécile Jodogne, qui appartient au même parti que Michel De Herde.

La maïeure a rencontré la plaignante ainsi que l’échevin Défi en conséquence de cette plainte. Elle a ensuite pris la décision, en guise de « mesure conservatoire », et à la demande de Sihame Haddioui, de déplacer les sièges des deux élus locaux afin que ceux-ci ne soient plus assis côte à côte durant les conseils communaux et les réunions du Collège.

Michel De Herde a confirmé au journal Le Soir avoir été entendu par la bourgmestre au sujet de l’affaire. Il nie cependant en bloc les actes qui lui sont imputés. Mis au courant du dépôt de plainte au pénal, il affirme que « cette affaire n’en restera pas là », et assure avoir déjà pris soin de consulter une avocate.

L’épisode a sensiblement affecté le travail politique de l’échevine Ecolo, qui indique n’avoir plus participé aux réunions du Collège communal depuis le 7 mars dernier. Elle évoque même des doutes quant à sa volonté de poursuivre son engagement politique au sein de la commune, une fois terminée la législature, relate encore Le Soir.

Partner Content