© LAURIE DIEFFEMBACQ/BELGAIMAGE

Toujours rien pour les profs d’aca

Soraya Ghali
Soraya Ghali Journaliste au Vif

En avril 2019, l’exécutif PS-CDH accordait le barème master (cinq ans d’études supérieures) à 643 enseignants d’académie sur les 1 112 concernés.

Jusqu’ici, les profs d’aca sont payés comme des régents (trois ans d’études). L’écart salarial s’élève à environ 300 euros net par mois. Les aligner tous aurait coûté 10 millions d’euros. Ces 643 profs  » sélectionnés  » sont ceux qui possèdent un master doublé d’une agrégation de l’enseignement secondaire supérieur. Mais ce n’est pas tout. L’exécutif exige d’eux qu’ils réussissent également un module complémentaire de 60 heures… alors qu’ils ont déjà un master et passé une agrégation. Un module qui, par ailleurs, n’est toujours pas finalisé…

La ministre de l’Enseignement, Caroline Désir (PS), interrogée, estime qu’il est  » prématuré de se prononcer sur l’agenda à venir « . Les 643 choisis n’ont toujours pas vu un cent. Les autres – soit environ 469 enseignants – resteront payés comme des régents. Même s’ils exercent le même métier depuis longtemps, même s’ils sont eux aussi porteurs d’un master… Sans compter ceux qui enseignent la danse : ceux-là ne peuvent obtenir de master, puisqu’il n’existe aucune école supérieure de danse en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content