Russie: descente et contrôle massif à l’ONG Memorial

(Belga) Des représentants du parquet, du ministère de l’Intérieur, de la Justice et du fisc procédaient jeudi à Moscou à un contrôle de la principale ONG russe des droits de l’homme, Memorial, une « opération inquiétante et sans précédent », selon l’un de ses responsables, Oleg Orlov.

« Cette opération est inquiétante et sans précédent. Elle est d’abord destinée à faire peur », a déclaré à l’AFP M. Orlov, membre de la direction de Memorial. Interrogés sur la raison de ce contrôle, les officiels ont juste répondu: « Nous avons le droit de le faire », a indiqué M. Orlov. Ce contrôle, estime M. Orlov, est lié à une loi entrée en vigueur fin 2012 qui oblige les ONG bénéficiant d’un financement étranger et ayant une activité politique à se faire inscrire sur un registre « d’agents de l’étranger » et à se présenter en tant que tel dans toute activité publique. « Il n’est pas exclu que cette opération aboutisse à la conclusion que Memorial doit s’inscrire sur le registre des agents de l’étranger », a-t-il poursuivi. Les officiels venus procéder au contrôle étaient accompagnés d’une équipe de la télévision pro-Kremlin NTV, spécialisée dans la production d’émissions dénonçant l’opposition et les militants des droits de l’homme. M. Orlov a indiqué avoir dû appeler la police pour faire évacuer les journalistes de NTV, les représentants du ministère de l’Intérieur et du parquet venus pour le contrôle refusant d’intervenir. « Plus d’une centaine d’ONG ont déjà été ainsi contrôlées ces derniers temps », a précisé M. Orlov. (PVO)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content