Un premier tronçon vers le Brabant wallon est attendu pour... 2025. © BENOIT DOPPAGNE/BELGAIMAGE

Rétro 2018 : Le RER wallon n’est plus à quai… Le premier tronçon vers le Brabant wallon en… 2025

Pierre Havaux
Pierre Havaux Journaliste

Longue vie au stade Roi Baudouin. Le temple sportif qui devait lui faire mordre la poussière n’est pas près de sortir de terre. Le projet étant mort-né, l’Euro de foot cuvée 2020 snobera donc Bruxelles et la Belgique. Des chantiers en rade, c’est tout aussi moche. Toujours à Bruxelles, le monumental palais de justice, en état de délabrement avancé, devra prendre son mal en patience. Jusque 2030 pour un ravalement de façade, 2040 pour une rénovation complète.

La ponctualité est une bonne manière qui se perd. C’est criant à propos du train. 2018 annonce pourtant un heureux événement : le RER, un rêve pour des milliers d’usagers du rail, est bouclé en Flandre et n’est plus à quai en Wallonie. Dopée par le milliard  » vertueux  » du fédéral et par 300 millions de préfinancement wallon, la bataille du rail peut reprendre de plus belle. Le premier tronçon vers le Brabant wallon est attendu pour 2025, la ligne vers Nivelles devrait être inaugurée en 2031.

Au parlement wallon, Carlo Di Antonio (CDH), ministre régional des Transports, a eu ces paroles historiques :  » Je pense que l’on a maintenant tous les éléments pour voir les travaux se concrétiser dans les dix ans à venir, en ouvrant, au fur et à mesure, différents tronçons.  » En 2030, le tram devrait circuler à Liège depuis 2022. La Cité ardente attendait son inauguration en 2017.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content