Relance: une première tranche européenne de 770 millions

Olivier Mouton
Olivier Mouton Journaliste

Il s’agit d’une bouffée d’oxygène bienvenue alors que des moyens vont être réorientés vers la reconstruction, après les inondations. Ce que confirme le secrétaire d’Etat Thomas Dermine. Mais est-ce bien le rôle de ce Plan?

La Commission européenne annoncee ce mardi l’octroi d’un préfinancemente en faveur de la Belgique. C’est une part du plan de relance, de 5,9 milliards. C’est ce qu’annonçait Le Soir ce mardi matin. Il s’agit d’une bouffée d’oxygène bienvenue alors que des montants importants doivent être redirigés vers la reconstruction, après les inondations.

Thomas Dermine (PS), secrétaire d’Etat fédéral chargé du plan de relance, a confirmé la nouvelle et salué ce premier pas. « La relance, c’est parti!, a-t-il salué. Priorité absolue dans la mise en oeuvre aux efforts de reconstruction en Wallonie. »

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Est-ce bien le rôle du plan de relance? », se sont interrogé desobservateurs en retour de son message. La stratégie de relance européenne doit être orientée vers des investissements orientés vers l’avenir, dans la lutte contre le réchauffement climatique ou la numérisation des sociétés.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content