© iStock

Quatre motards sur dix n’ont pas passé d’examen de conduite

Le Vif

Quatre motards sur 10 (42%) en Belgique n’ont pas passé d’examen spécifique pour conduire leur moto, ressort-il d’une étude de Vias sur le profil des motocyclistes, publiée vendredi. Par ailleurs, en 10 ans, le nombre de motos immatriculées a augmenté de 14%, pour atteindre 480.000 en 2020.

« Avant 1989, il était possible d’obtenir un permis moto quelle que soit la cylindrée et sans avoir dû passer le moindre examen de conduite spécifique », rappelle l’institut Vias. Depuis 2011 cependant, un examen est toujours nécessaire pour obtenir le permis A. Le permis A1 (pour des motos de 125 cc maximum) peut être obtenu par tout titulaire d’un permis B depuis au moins deux ans mais à la condition d’avoir suivi quatre heures de formation pratique.

C’est chez les plus de 55 ans que le pourcentage de motards n’ayant pas passé d’examen spécifique est le plus important. C’est aussi ce groupe d’âge qui précise le plus souvent ne pas avoir suivi de recyclage ou de formation pour améliorer ses aptitudes moto. Au total, souligne Vias, « deux motards sur trois qui n’ont pas dû passer d’examen spécifique, n’ont pas non plus suivi de formation » par la suite.

Concernant le profil des motards, leur nombre régresse à partir de 54 ans, note l’institut de sécurité routière. En outre, plus de la moitié font une pause durant en moyenne neuf ans, entre autres pour raisons familiales et seuls 18% roulent entre novembre et février. Ils ne sont que 12% à enfourcher leur deux-roues toute l’année.

Enfin, l’année dernière, 2.376 motards ont été impliqués dans un accident de la route, ou 6,5 par jour en moyenne. Soixante-et-un sont décédés. En 10 ans, le nombre de blessés a chuté de 44% et celui des tués de 54%. Par contre, l’âge moyen des motards tués a évolué en 10 ans, passant de 38 ans en 2011 à 45 ans en 2020.

Pour son étude, Vias a interrogé un échantillon représentatif de 3.000 Belges de plus de 16 ans.

Partner Content