Quatre duos en lice pour la présidence de Groen

Le Vif

Il y a finalement quatre duos en lice pour reprendre la présidence de Groen et remplacer la démissionnaire, Meyrem Almaci, à partir de juin, est-il apparu mercredi en marge de la présentation des candidats. Le quatrième duo « surprise » est composé de Renaat Van Rompaey et Djalikhatou Barry, deux encartés qui n’ont pas (encore) joué de rôle en vue au sein du parti flamand. Ce tandem n’était pas présent à la présentation, souhaitant se focaliser sur les membres.

« Tout le monde peut se porter candidat » chez Groen, a souligné Meyrem Almaci. L’échéance pour se présenter était fixée à mardi soir. Les tandems déjà connus étaient Jeremie Vaneeckhout (député flamand) – Nadia Naji (conseillère de la ministre bruxelloise Elke Van den Brandt); Juan Benjumea-Moreno (député bruxellois) – Elisabeth Meuleman (députée flamande); et les « Jong Groen » Jenna Boeve (collaboratrice au cabinet Elke Van den Brandt) – Jad Zeitouni (assistant au cabinet Petra De Sutter, au fédéral).

   Les duos ne suivent pas le modèle traditionnel du président avec vice-président, mais se proposent en « co-présidents », comme c’est le cas chez Ecolo. « Nous devons analyser où nous nous situons en tant que parti », a indiqué mercredi Jeremie Vaneeckhout. Les Verts flamands auraient pu « faire mieux que jamais aux dernières élections, et malgré cela on constate que nous ne sommes pas encore en très bonne forme. Il faut ‘mettre le doigt sur la plaie' », affirme-t-il. Le duo qu’il forme avec Nadia Naji souhaite un programme « vert, social et inclusif ».

   Juan Benjumea-Moreno et Elisabeth Meuleman ont pris comme slogan « hoopvol Groen », que l’on pourrait traduire par « Groen optimiste », avec un accent placé sur le changement « positif » et le travail au niveau local.

   Les jeunes Jenna Boeve et Jad Zeitouni indiquent être « un peu atypiques en politique », un statut qu’ils revendiquent. « Plein de gens se retrouveraient chez Groen mais n’y sont pas (…) Dans les prochaines semaines, nous aimerions nous attaquer à certains préjugés et au statu quo. On peut et on doit faire autrement », explique le duo.

   Après la campagne qui permettra aux candidats de présenter leurs projets aux membres, l’élection aura lieu le 11 juin.

Partner Content