© Belga

Peeters: « Après les consultations, Di Rupo doit choisir les partis »

Le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) a affirmé jeudi que le formateur, Elio Di Rupo, devrait, à la fin de ses consultations, faire un choix parmi les neuf partis impliqués dans les discussions politiques et décider avec lesquels poursuivre les négociations en vue d’une réforme de l’Etat.

« Je pense que ce moment viendra après cette consultation », a-t-il affirmé lors de l’émission Terzake de la VRT-télévision.

Selon le calendrier fixé par M. Di Rupo, le premier tour de consultations qu’il a entreprises avec les présidents de partis se termineront le mardi 31 mai.

Le vice-ministre-président N-VA du gouvernement flamand, Geert Bourgeois, avait reproché mardi à M. Di Rupo de montrer « trop peu de courage » ces derniers mois dans la recherche d’une solution à la crise politique, en se limitant à des entretiens bilatéraux.

M. Peeters a reconnu jeudi que le formateur devait, « dans une première phase », discuter séparément avec les partis pour jauger de leurs visions, principalement en matière socio-économique.

« Mais le formateur doit dire ensuite: je mets ceci sur la table et je vais même faire un choix des partis avec lequels poursuivre les négociations », a dit le ministre-président. Selon lui, M. Di Rupo, qui a accepté la mission de formateur, « le fera ».

LeVif.be, avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content