Ouverture du procès devant la CPI d’Ali Kushayb pour des crimes commis au Darfour

(Belga) Le procès d’Ali Kushayb pour des crimes de masse commis au Darfour il y a près de 20 ans s’ouvrira le 5 avril devant la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé mardi l’ONG Humans Rights Watch. Il s’agit du premier procès devant la CPI pour des crimes commis dans cette région de l’ouest du Soudan.

« Le procès d’Ali Kushayb permettra enfin aux victimes et aux communautés du Darfour, qui ont été terrorisées par la tristement célèbre milice janjawid et par les forces gouvernementales, de voir un ex-dirigeant tenu de rendre des comptes », a déclaré Elise Keppler, directrice adjointe du programme Justice internationale à Human Rights Watch, dans un communiqué. « Pendant toutes ces années, les individus impliqués dans des crimes graves et autres abus au Darfour n’ont en grande partie subi aucune conséquence pour leurs actes, et dans certains cas ont même été récompensés », a précisé Elise Keppler. « Les auteurs d’abus potentiels devraient prendre note du fait qu’ils sont aussi susceptibles d’être traduits en justice, même si cela prend du temps. Les autorités soudanaises devraient dès à présent livrer les autres fugitifs, notamment l’ancien président Omar el-Béchir, afin que les victimes puissent aussi leur demander des comptes ». (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content