Obama « très inquiet » que la Syrie devienne un refuge d’extrémistes

(Belga) Le président américain Barack Obama a déclaré vendredi à Amman qu’il était « très inquiet » que la Syrie, où un conflit meurtrier est entré dans sa troisième année, devienne un refuge pour l’extrémisme.

« Je suis très inquiet que la Syrie devienne une enclave pour l’extrémisme, car les extrémistes prospèrent dans une situation de chaos, prospèrent en cas de vide du pouvoir », a déclaré M. Obama, lors d’une conférence de presse en présence du roi Abdallah II de Jordanie à Amman. En décembre, Washington avait inscrit sur sa liste d’organisation terroriste un des principaux groupes de la rébellion: le Front jihadiste Al-Nosra, soupçonné d’affiliation avec Al-Qaïda. M. Obama a également promis de demander au Congrès de fournir à la Jordanie 200 millions de dollars (154 millions d’euros), destinés à venir en aide aux réfugiés syriens accueillis par le royaume hachémite. Ces fonds devraient aider la Jordanie à fournir plus de services humanitaires aux réfugiés syriens, a affirmé le président américain. « Cela brise le coeur de n’importe quel parent de voir des enfants subir de tels bouleversements », a-t-il estimé. D’après les autorités, le royaume hachémite accueille plus de de 460.000 Syriens, dont 120.000 dans le seul camp de Zaatari. A plusieurs reprises, la Jordanie a appelé la communauté internationale à l’aider à faire face à l’afflux de réfugiés syriens, qui pourraient atteindre les 700.000 d’ici fin 2013. (PVO)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content