Négociations sectorielles au sein de la police – Le gouvernement confirme l’accord intérimaire conclu avec les syndicats de police

(Belga) Le gouvernement fédéral a confirmé l’accord intérimaire conclu en janvier dernier avec les syndicats de police dans le cadre du contrôle budgétaire annuel et a décidé de libérer à cet effet les fonds nécessaires pour une entrée en vigueur en 2023, indique le cabinet de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden vendredi soir dans un communiqué.

Cette décision constitue également une bonne nouvelle pour les autorités locales, qui emploient 75% des agents de police, poursuit la ministre de l’Intérieur, ajoutant qu’un dispositif sera mis en place afin de les soutenir à cet égard. Le 28 janvier dernier, les syndicats policiers SLFP et SNPS parvenaient à un accord intérimaire avec la ministre de l’Intérieur sur l’amélioration des conditions salariales et de travail au sein de la profession, rappelle le SPF Intérieur. « Après 20 ans de statu quo, nous pouvons aujourd’hui prendre une mesure très importante pour renforcer l’attractivité de la profession. En améliorant leurs conditions salariales et de travail, nous valorisons explicitement le travail de la police et motivons tous les agents à poursuivre leur mission avec expertise et dynamisme. En outre, nous maintenons notre objectif de recruter annuellement 1.600 nouveaux inspecteurs, afin que la police continue d’assurer notre sécurité encore plus efficacement », commente la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content